Aujourd’hui – Demain – Ensemble

Projeter Clisson vers demain, c’est préparer l’avenir ensemble en donnant de l’ambition à notre ville, mais aussi en retrouvant une gestion saine et responsable. Notre volonté : associer les habitants aux décisions, aussi bien en matière d’environnement que d’économie, de culture, de mobilités…

Ce programme a été conçu dans cet esprit, en associant de nombreuses Clissonnaises et de nombreux Clissonnais. Pendant un an et demi, avec La Maison des idées, nous avons organisé des ateliers de réflexion pour décider avec vous des projets majeurs pour demain. Pour cela, nous nous sommes appuyés sur l’expérience et l’expertise de chaque personne rencontrée. Et pour cela, nous continuons d’aller à votre rencontre. Avec une conviction chevillée au corps : Clisson s’invente ensemble !

#1 Le sport, c’est la santé !

La crise sanitaire que nous traversons met en évidence l’importance d’une bonne condition physique. Dans l’objectif de rendre le sport accessible à tous, 12 de nos 60 projets pour changer Clisson concernent le sport :

Trail-des-3-provinces
Trail-des-3-provinces
  • faciliter l’accès au sport par prescription médicale,
  • création d’une nouvelle tribune pour les supporters du foot
  • un nouveau mur d’escalade
  • la rénovation des gymnases scolaires
  • une coopération intercommunale pour une nouvelle piste d’athlétisme dans le vignoble nantais…

#2 Logement pour tous

Clisson est une ville de plus en plus prisée, avec des conséquences immédiates sur le prix des terrains et du logement. Avec l’ambition de permettre aux primo-accédants à se loger à un prix raisonnable, et pour mettre un coup d’arrêt sur la spéculation foncière, nous construirons un logement communal sur l’un des terrains appartenant à la mairie. L’un des nombreux exemples de notre vision pour une ville dynamique ET solidaire !

Logements partagés Clisson
Logements partagés Clisson

#3 Priorité Education

Ecole Jacques-Prevert
Ecole Jacques-Prévert

Nos enfants sont notre avenir ! Pour accompagner la jeune génération dans son évolution, nous proposons 3 mesures prioritaires en faveur de l’éducation:

1 – Rénovation énergétique des équipements scolaires et sportifs

Nous proposons de lancer un grand programme de rénovation du groupe scolaire Jacques-Prévert, mais aussi des gymnases Cacault et Prévert et du complexe sportif du Val de Moine. En cohérence avec notre engagement dans une transition écologique volontariste, l’efficacité énergétique et l’utilisation des énergies renouvelables seront au cœur de nos préoccupations pour ces projets d’envergure.

2 – Vers une restauration collective 100% biologique et prioritairement locale

Aujourd’hui 26 % des aliments servis dans les cantines sont bio à Clisson. L’objectif est de tendre vers 100 %. D’autres communes l’ont fait comme Monnières qui est aujourd’hui à 90 % de sa restauration collective en bio. C’est donc possible !

3 – Adhésion au programme Eco-Ecole

Nous travaillerons avec les écoles de Clisson à l’adhésion au programme international Eco-Ecole, soutenu en France par l’ADEME. Le programme Eco-Ecole propose une méthodologie et un accompagnement auprès des écoles primaires et élémentaires, des collèges et des lycées pour une mise en œuvre concrète du développement durable. Il repose sur la mobilisation de l’ensemble des acteurs d’un établissement scolaire (élèves, enseignants, direction, personnels administratifs et techniques, etc.) mais également du territoire (collectivités, associations, parents d’élèves, etc.). Depuis son lancement, le programme Éco-École bénéficie du soutien du Ministère de l’Education nationale.

#4 Clisson, ville en transition

La transition écologique – une vision transversale portée par Franck Nicolon et son équipe

La liste Clisson s’invente ensemble est fortement investie dans la transition écologique. « Un thème transversal pour lequel nous entendons remettre les citoyens au cœur des décisions. » Il en ressort 26 projets sur les 60 du programme.

La transition écologique, ce sont des changements réels et concrets pour notre quotidien, mais c’est aussi une stratégie plus globale, liée à l’urgence climatique : « le ‘penser global et agir local’ doit devenir un automatisme dans toutes nos décisions », affirme Franck Nicolon.

Les éléments clés pour engager Clisson dans la transition écologique

  • Une démarche volontariste « Clisson, ville zéro carbone » 
  • Porter une vision globale de déplacements durables pour tous
  • Préserver la biodiversité
  • Relocaliser la production alimentaire
  • Réduire les déchets à la source pour tendre vers une économie circulaire

Une ville zéro carbone, c’est être capable de réduire fortement nos émissions de gaz à effet de serre et de compenser celles qui restent en les stockant dans le sol, les forêts ou les points d’eau…

Cela touche tous les domaines : sobriété dans les activités, rénovation énergétique et lutte contre la précarité énergétique dans les bâtiments, mobilités actives dans les déplacements, production des énergies renouvelables localement et aussi préservation de notre biodiversité, plantation d’arbres, alimentation locale et de qualité et réduction de nos déchets à la source en favorisant une économie circulaire.

Déplacements durables pour tous

La mobilité active est aussi au cœur du projet puisque que Clisson s’invente ensemble se donne pour ambition que chaque habitation soit à moins de 100 mètres d’un réseau piéton ou cyclable. Lors du porte-à-porte, nous avons fait le constat d’un réel besoin de proposer des déplacements cyclables et piétons sécurisés pour le quotidien des Clissonnais notamment dans le quartier du Fief-des-pommiers, sur la route de Gorges, sur le trajet des écoles et pour relier les villages au centre bourg.

Préserver les espaces naturels, agricoles et les rivières ; planter des arbres pour un meilleur cadre de vie et le stockage du carbone

L’une des propositions phare de la liste Clisson s’invente ensemble : planter ou aider les Clissonnais à planter, grâce à une subvention dédiée, au moins 5 000 arbres d’essences nourricières et locales dans Clisson sur des terrains publics ou privés. Outre l’amélioration du cadre de vie et du patrimoine naturel, il s’agit de travailler activement au stockage de carbone.

Relocaliser la production alimentaire

Pour atteindre l’objectif d’une alimentation 100% bio et locale dans la restauration collective, un soutien à l’installation d’agriculteurs pour relocaliser une production de qualité est proposé par la liste, qui souhaite s’entendre avec les communes voisines pour tendre vers l’autonomie alimentaire à l’échelle de l’agglomération.

Pour atteindre l’objectif d’une alimentation 100% bio et locale dans la restauration collective, un soutien à l’installation d’agriculteurs pour relocaliser une production de qualité est proposé par la liste, qui souhaite s’entendre avec les communes voisines pour tendre vers l’autonomie alimentaire à l’échelle de l’agglomération.

Réduire les déchets à la source

La transition écologique, c’est aussi innover pour réduire les déchets à la source en accompagnant la dynamique économique, solidaire et durable en coopération avec les entreprises, les associations et les communes voisines.

Engager Clisson dans la transition écologique, c’est donc décider de prendre notre destin en main, ne pas subir les événements et montrer qu’une autre trajectoire est possible vers un modèle sobre – créatif – solidaire mais aussi joyeux en entraînant l’ensemble des Clissonnais. En tout cas c’est notre pari !

La liste Clisson s’invente ensemble compte plusieurs acteurs de l’écologie à commencer par Franck Nicolon, cofondateur de l’association Clisson Passion et du Collectif Déchets de la Vallée de Clisson. De Marie-Noëlle Guittet, conseillère municipale déléguée à l’urbanisme entre 2008 et 2014, à Stéphanie Jarny, paysagiste, en passant par Gaëlle Romi, en charge du climat et de l’énergie dans un parc naturel régional, Yvonnick Besson, bénévole à la CLCV, John Pichon, engagé dans l’accessibilité pour tous, Françoise Bolteau, militante très investie dans l’association Jardiner nature, et Hélène Garnier, coordinatrice de l’association Clisson Passion.

#5 Clisson par les Clissonnais

Gouvernance partagée

La gouvernance partagée, une nouvelle politique 

La participation des habitants et la codécision sont pour nous fondamentales pour gouverner ensemble Clisson.

Un budget participatif pouvant aller jusqu’à un million d’euros sur la durée du mandat, sera ouvert aux projets d’intérêt général proposés par les Clissonnais.

Il sera géré conjointement avec les services de la ville, les élus et le conseil des générations futures. Celui-ci comprendra trois collèges de représentants : enfants, jeunes et anciens.

Nous créerons des commissions municipales ouvertes à la participation des citoyens. Les commissions mettant à l’ordre du jour la proximité et la quotidienneté auront à décider directement de certains problèmes du quotidien urgents à régler. Un budget pouvant aller jusqu’à 200 000 euros par an sera affecté à ces projets.

Nous donnerons aux Clissonnais.es la possibilité de s’exprimer au moment des conseils municipaux.

#6 Clisson avec les associations !

La vie associative est dense à Clisson : notre ville compte plus de 150 associations ! Nous voulons sortir des relations à sens unique et du climat de méfiance qui s’est instauré vis-à-vis d’elles depuis 2014. Elles sont aujourd’hui nombreuses à déplorer l’absence totale de concertation sur les projets qui concernent la vie associative.
Or, les associations font la richesse d’une ville. Pour le mandat qui vient, nous avons la volonté d’associer les associations davantage à la vie de la ville et aux décisions qui les concernent.  Notre mot d’ordre : mieux faire avec elles et construire ensemble une approche renouvelée du temps libre.

Les associations seront davantage soutenues. Nous proposons quatre mesures concrètes :

  1. Agrandir la Maison de la Solidarité en coopération avec les associations et les communes voisines.
  2. Dès 2020, mettre en place les Assises de la vie associative afin de mieux soutenir les associations et de favoriser les coopérations entre elles.
  3. Créer un forum annuel des associations à destination des familles.
  4. Renforcer le soutien aux associations qui effectuent une mission d’intérêt général.
Clisson avec les associations pour les municipales 2020